Le manque d’imagination des marques

Le manque d’imagination des marques ou l’inspiration dans le passé…

Je ne parle pas des ovnis stratosphériques de type concours de l’imagination la plus débordante, création quasi sans limite, coût y compris… mais des marques bien connues de tous.

Il y a quelques années je me rappelle très bien que nous étions un bon nombre sur les fora horlogers à critiquer parfois rudement les modèles de montres esthétiquement novatrices en avançant une non-prise en compte de l’aspect utilitaire pour les modèles devant l’être, au moins par conception…

Nous ne tarissions pas non plus d’éloges pour les modèles de montres du passé, leur élégance, leur côté toolwatch…

Depuis, les marques nous ont écoutés si je puis dire… trop bien même…

Quelles sont celles aujourd’hui qui n’ont pas au catalogue un ou plusieurs modèles d’inspiration directe, voir une copie quasi conforme d’une montre sortie quarante, cinquante ans plus tôt?…

Le goût du vintage, voir de la vieillerie, est tellement à la mode, que les marques n’ont pas tardé à imiter le vieux mal vieilli… L’exemple flagrant étant l’adoption de pâte lumineuse teintée dans la masse pour reproduire une dégradation du compound à base de tritium et de matière lumineuse déposé sur les aiguilles et index du cadran des montres du passé…

La dégradation de ce compound pouvait virer dans le meilleur des cas esthétiquement parlant à la fameuse teinte dénommée coquille d’oeuf que des collectionneurs s’arrachent aujourd’hui à prix d’or… et qui était hélas le signe d’un produit non maîtrisé technologiquement parlant.

Même certains cadrans présentent volontairement un grain important pour imiter l’aspect de celui d’une vieille montre ayant pris l’humidité avec une dégradation de la peinture d’origine se boursouflant.

J’imagine fort bien la difficulté d’un industriel devant le développement d’un nouveau produit. Se lance t-il tête baissée dans un nouveau design où s’inspire t-il d’une base du passé dont il sait qu’elle a de fortes chances de correspondre à la mode actuelle, bien relayé et à l’écoute de la température des fora horlogers? …

Factuellement, de mon côté je m’ennuie devant ce tout ou rien où bon nombre s’engouffrent.

Entre les montres qui n’ont guère changées esthétiquement parlant depuis les années 40, 50… qui constituent la soi-disant gamme intemporelle, appelée communément montres de grand-père, et celle qui singe le passé, le choix est bien mince… ou à des coûts…

Avançons… Le présent n’existe pas. Il n’est que la manifestation du passé vers le futur. Pour le renouveler il faut cesser de regarder sans arrêt derrière soi au risque de se prendre un poteau, bien que je sois convaincu que certains sont déjà bloqués derrière tels les petits jouets mécaniques à remonter qui finissent toujours par s’épuiser faute d’énergie.

Lionel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s