Tudor Prince Oysterdate Submariner 76000

En préambule je voudrais vous présenter la gamme des divers formats de « Sub » ayant existé chez Tudor :

– La taille standard de 39,5 mm de diamètre mesurée sur la lunette. La mention Submariner figure sur le cadran.
– La taille dite mid-size ou medium size de 36,5 mm qui n’a existé que chez Tudor, jamais dans la gamme Rolex.
La réf 76000 objet de cette revue en fait partie, mais aussi les réf 75090 (bien connue sur le web) et 75190. La mention Submariner est aussi présente sur le cadran.
– La taille dite mini-sub de 33 mm de diamètre environ. La mention Submariner a disparu du cadran et ne figure que mini-sub.
– La taille dite lady sub de 26 mm environ.

Les références sont un sacré sac de noeuds chez Tudor et il est très difficile de s’y retrouver parfois. Toutes les recherches que j’avais pu effectuer à l’époque où j’ai écrit cette revue (en 2010 initialement) s’était soldées par un échec, c’est à dire que la version mid-size dont on parlait était la 75090, voir la 75190 et là déjà pas évident de saisir la différence car certains parlaient d’une glace saphir au lieu d’un plexi alors que d’autres disaient que les 2 réf avaient été équipées des 2 types de glace… Vous voyez la simplicité des recherches…

En fait, cette réf. 76000 aurait été à priori destinée au marché japonais et comportait une glace de type saphir.

Revenons à la description technique de la montre maintenant :

– Elle fait 36,5 mm de diamètre mesurée sur la lunette – 39,5 mm de large au niveau de la couronne.
– Hauteur sur cornes 44,2 mm – Epaisseur 10,4 mm – Entrecornes 18 mm.
– Elle pèse 87 g avec son bracelet acier.
– Le cadran a les index peints au tritium.
– Le repère lumineux sur l’insert de lunette est aussi au tritium (« perle » à 12h).
– La lunette est de type bi-directionnelle sans crans.
– Sur le modèle présenté ici, les aiguilles ne sont pas d’origine, elles ont été changées lors d’une révision complète chez Rolex.
– Son bracelet en 18 mm à l’entrecornes est de type Oyster avec maillons pliés, réf 9315, réf 383B pour les pièces de bout.
– Son fermoir en tole pliée est siglé Tudor.
– Son extension plongée est siglée Rolex.
– Son boîtier est de type Oyster comme le porte son nom qui est « Tudor Prince Oysterdate Sumariner » avec une étanchéité de 200 m comme sa grande soeur.
– Son fond est vissé et porte toutes les inscriptions estampées Rolex.
– Sa couronne vissée, siglée Rolex, est de type twinlock à la différence de sa grande soeur en triplock.
– Sa glace est de type saphir avec le traditonnel cyclope grossissant x2,5.
– Le calibre est un ETA 2824-2 à la sauce Tudor, finition haute pour la marque, donc méca remontage auto avec stop-seconde, date rapide et remontage possible via la couronne.

Un modèle vintage que l’on rencontre peu (dans cette réf.), dont les nuances bleues du cadran ou même de l’insert, sont magnifiques, ni trop voyantes, ni trop peu.

Lionel.

3 réflexions sur « Tudor Prince Oysterdate Submariner 76000 »

Répondre à Cédric Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s